dimanche 30 novembre 2008

Photos Plumes et Poil..us Traces et mémoires de VERDUN

Juste avant l'inauguration de nos deux expositions, j'ai pris quelques photos pour vous donner une avant première de ce mois de décembre ou on vous attend pour visiter nos nouvelles animations à la bib de Lavardac (lot-et-Garonne).

Les premiers arrivants discutent et lisent les haïkus que le club de lecture et les bénévoles ont rédigé et installé au bord des tableaux photographiques des PLUMES d'YVON MONET que nous avons accroché dans l'espace bibliothèque.












Des plumes et écrits,
nous passons aux 13 ordinateurs et à la nouvelle salle pour l' autre exposition.
Une vitrine de souvenir vous attend avec les casques, obus, gamelles prêtés par Mme Laboubée et des ouvrages sur cette guerre première mondiale de 1914-1918. Elle fait le lien entre les deux espaces exposés.
Vous découvrirez les lettres, écrits témoignages des combattants dans les tranchées et la gadoue mais aussi les lettres des VALENTINES, ces femmes anonymes qui écrivaient aux soldats pour leur donner le moral avant d'aller mourir au front.












Le club de photo d'Albret nous a apporté 77 photos sur la région tristement historique de VERDUN.
Vous pourrez découvrir la " voix sacrée", la "tranchée des baïonnettes", "l'Ossuaire de Douaumont" et les divers mémoriaux construits pour honorer les vaillants soldats morts pour défendre notre patrie.



Où situer Verdun? Cliquez ici










Je veux remercier ici Janine Sestacq qui a bien voulu que je retranscrive son discours aux élus et aux invités comme une prière pour les hommes et pour toutes les familles dont un ou plusieurs membres ont donné leur vie pour nous.

"C’est un véritable défi qui m’est lancé aujourd’hui :

Conjuguer la beauté de la plume, de l’oiseau,

Avec la lourdeur et la férocité de la guerre.

La notion de légèreté est matérialisée par la plume,

la légèreté de l’oiseau.

La plume, dans les civilisations anciennes et même primitives de tous les continents,

évoque les rituels d’ascension, la montée vers le ciel.


Elle représentait l’aspiration à la vie supérieure,

aussi bien chez les Mayas, les Iroquois

que chez les populations indo-européennes de nos pays.


Les plumes, si légères, s’élèvent vers le ciel,

vers les nuages.



La pluie tombe.

Et les plantes poussent.

Les forces de la nature travaillent pour les Humains.

La pluie fertilisante est le symbole de la puissance du ciel,

comme le sont, à cette époque,

les rois et les princes, sur la terre.

Les plumes ornent leurs coiffes.

Elles en font des êtres prédestinés

qui détiennent l’autorité et la justice.

Dans notre histoire de France, la responsabilité

est concrétisée par les couvre-chefs.

Pensons à notre Henri IV et à son panache blanc,

Aux Saint-Cyriens avec les plumes de casoard.

Ces coiffures d’apparat sont remplacées

actuellement, sur les lieux de combat, par des casques.

Les soldats de la Guerre de 1914-1918 ont assumé leurs responsabilités,

A l’égard de leurs pays,

A l’égard de leurs camarades,

A l’égard de leurs idées.

Ils ont connu les chars, les bombes,

les tranchées,

L’horreur.

C’est leur esprit, leur âme qui s’en est allée,

ailleurs,

légère comme une plume,

ainsi que le voulaient nos ancêtres,

pour ceux qui sont morts au combat. "



1 commentaire:

dominique a dit…

Je vous remercie pour votre commentaire sur mon blog. Je trouve le votre très enrichissant, il me faudra du temps pour le parcourir tant les articles sont nombreux.
Je vous souhaite de joyeuses fêtes.
Dominique