jeudi 2 octobre 2008

Têtes et cornes baissées jusqu'au bout de la nuit



Quand on est jusqu’au cou dans les troupeaux.
On y reste un moment et on cherche sur les étagères Tous les livres qui tournent autour de ces doux et entêtés animaux.

Même la plus petite des bibliothèques peut trouver suffisamment de livres pour faire une exposition temporaire.
Du bouc, à la chèvre, au chevreau et au cabri……
Du mouton, de l’agneau, au bélier, à la brebis et même la bique……
En passant par la laine filée ou tricotée, au fromage, aux bergers et autres bergeries…..

Servez vous des titres de vos livres ou même des représentations sur la couverture.
Les expressions de la langue française autour des ses ovins serviront à illustrer votre propos.

Après tout c’est aussi mon signe du zodiaque chinois « La chèvre » et mon annif approche !!!!!!!


Autour du Mouton
- Comme un mouton de Panurge
Le compagnon de Pantagruel, Panurge, s'est embarqué pour le pays des Lanternes. Sur le bateau il rencontre Dindenault, marchand de moutons qui emmène un troupeau avec lui.Panurge, ayant obtenu pour un prix élevé l'une des bêtes, la saisit et la jette à la mer. Tous les moutons suivent et se précipitent dans les flots, avec le marchand qui tente de les retenir. C'est depuis cette époque que l'expression "les moutons de Panurge" désigne les gens qui suivent les autres sans réfléchir.
"Soudain, je ne sais comment, le cas fut subi, je n'eus loisir de le considérer, Panurge, sans autre chose dire, jette en pleine mer son mouton criant et bêlant. Tous les autres moutons, criant et bêlant en pareille intonation, commencèrent à se jeter et à sauter en mer après, à la file. La foule était à qui le premier y sauterait après leur compagnon. Il n'était pas possible de les en empêcher, comme vous savez du mouton le naturel, toujours suivre le premier, quelque part qu'il aille". Rabelais, Pantagruel: Le Quart Livre, chapitre VIII




- Être un mouton - Chercher (trouver) un mouton à cinq pattes
- Être doux comme un agneau- Etre frisé comme un mouton
- Laisser pisser le Mérinos - Etre blanc comme l'agneau qui vient de naître



Autour de la CHÈVRE
- "Ménager la chèvre et le chou"= concilier des intérêts qui semblent opposés
Pour ceux qui ne connaissent pas la devinette, c'est un type qui doit transporter un loup, une chèvre et un chou de l'autre côté d'une rivière, alors qu'il ne peut transporter qu'un seul des trois à la fois dans sa barque, et que pour cause évidente de chaîne alimentaire, il ne avec le chou. Il part de la rive 1 avec la chèvre, la laisse sur la rive 2, revient, prend le loup, le pose sur la rive 2 et reprend la chèvre qu'il ramène sur la rive 1, prend le chou qu'il apporte sur la rive 2, et revient chercher la chèvre. C'est bête comme chou !
(Et on peut faire une 2ème variante en inversant le loup et le chou)peut laisser sans surveillance, ni le loup avec la chèvre, ni la chèvre

- Devenir chèvre- Être noire comme une pète de chèvre
- Épuiser la chevrette - Sauter comme un cabri - Un bouc-émissaire
- Une vieille bique - Montrer patte blanche - C'est de la crotte de bique
- Elle tient mieux sur le dos qu'une bique sur les cornes



1 commentaire:

sheherazade a dit…

Véronique a écrit =
Même la plus petite des bibliothèques peut trouver suffisamment de livres pour faire une exposition temporaire.

Comme tu as raison, véronique, je pense que tu devrais venir à bruxelles pour échanger quelques idées avec nos bibliothécaires qui se contentent de répondre = "c'est par là", quand on cherche un bouquin - et on s'étonnera après cela que je ne fréquente pas les bibliothèques et que je préfère acheter mes livres et ensuite les faire suivre chez des amis ou carrément faire partie du "bookcrossing"